Twitter:“l'appelaugénocide”en 140 signes

时间:2019-09-06  author:第五蒿虽  来源:九卅娱乐客户端  浏览:87次  评论:115条

Uneenquêtepréliminaireaétéouvertemercredi par le parquet de Paris,aprèsladiffusion de messages homophobes sur Twitter。 Dans le week-end du 10 au11août,les hashtags#lesgaysdoiventdisparaîtrecaret#brûlonslesgayssurdusesontretrouvésnentêtedestrendtopics de la plateforme de microblogging。

«Nous assignons Twitter en justice car entantqu'éditeur,l'entreprise est responsable des hashtags qui ysontpubliés。 »explique Louis Georges Tin,fondateur de l'International Day Against Homophobia and Transphobia(IDAHO)。 La plainteaétédéposéeparl'association le14aoûtdernier。 Uneenquêteesten cours du chef de«provocationàladiscriminationààlahaineouàlaviolenceàl'égardd'ungroupe de personnes en raison de leur orientation sexuelle»。 L'association's'inquiètedela recrudescence de propos homophobes sur Twitter。 «Le site en n'agissant pastendàdémultiplierles appelsaugénocide。 Twitter risque de devenir la radio mille collines contre les homosexuels en France(radio ayantappeléaugénocideauRwanda en 1993,NDLR)Ces dirigeants ne peuvent pas invoquerlalibertéd'expressionet le Premieramendementaméricain。 Nous sommes en France,ledroitfrançaisdoits'appliquer。»

Dansuncommunqué,les ministres Najat Vallaud-Belkacem(Droits des femmes)et Fleur Pellerin(Economienumérique)ontcondamnélesmessagesuneophobespubliésurle site。 La loi sanctionne laprovocationàlahaineouàlaviolenceàl'encontred'une personne,en raison de son orientation sexuelle(45.000€d'amende)et l'injure homophobe(6 mois d'emprisonnement et 22.500€d' amende)。

«Celafaitdéjàtroissemaines que ces hashtagsontétépubliéssurla plateforme。 Malgrénos上诉,Twitter n'a pas pris la peine de condamner ces propos s'ururge Louis Georges Tin。 Suiteàcesdeux hashtags plusieurs centaines d'appels aux meurtresontétépubliéssurTwitter。 »

“Rienn'abenggé”

Au printemps dernier,Najat Vallaud-Belkacemavaitreçuporsd'une table ronde,des associations de lutte contre l'homophobie et Twitter。 cette occasionunsystèmed'woteecontre les messageshomophobesàvule jour。 «Depuis mai nous travaillons en collaboration avec Twitter sur les propos homophobes。 Nous avons le statut de signalant prioritaire indique Elisabeth Ronzier,présidentedeSOS homophobie。 Dèsqu'unbénévoledenotre association remarque un hashtag homophobe,nous le faisonsremonteràlaplateforme。 Enthéorielehashtagdoitêtredésindexé。 NousavionsrevenéTwittersur les deux hashtags en question,lapersonnechargéedelesdésindexerétaitenvacances。 Rienn'abengé。 »

Les association pointent du doigt les faillesdusystème:«La loi n'estpaspectéeetcertains d'utilisateurs ont sentiment d'impunitésurleséseauxsociaux。 Dans ce contexte,and avalanche de proposhaineuxéferleturinternet。 Il ne s'agit pas de restreindrelalibertéd'expression,mais de faire prendre conscience aux personnes qui tiennent ce genre de propos qu'elles enfreignent la loi。»souligne Elisabeth Ronzier,présidentedeSOS homophobie。

L'annéedernièrelesite de microloggingavaitdéjàétéattaquéenjustice par des organizationsdedéfensedesdroits de l'Homme,aprèsladiffusion detweetsàcaractèreantisémite。 Aprèsdesmoisdeprocéduressudiciaires,le site an fmislementtransmisàrajustice,débutjuillet,desdonnéespermettantd'identifierlesrédacteurs。 «Les personnes lesplusacharnéesdoiventêtrecondamnées。 Quantàlamajorité,un travail de sensibilisationdoitêtrefactuué。 Par例如enémettantunhashtag contenant unrappelàlaloi。 »explique l'IDAHO。

N'daricaling Loppy